Après ses propos critiqués, l’ambassadeur d’Haiti en RD perd son poste

Le 13 juillet dernier, au cours d’une réunion avec la Commission des affaires frontalières à la Chambre des députés, l’Ambassadeur haïtien en République dominicaine, Idalbert Pierre-Jean fait cette déclaration : « Il est évident que les lois sur l’immigration d’un pays ont une pleine souveraineté. Normalement, vous devez respecter ce que les autorités ordonnent, les autorités dominicaines ont le droit de déporter tous les immigrants illégaux trouvés sur leur territoire sans papiers. Tout ce que nous pouvons faire c’est demander à ce que les droits civils de nos compatriotes soient respectés».

Cette position n’a pas plu. Encore moins ses allégations de violations des droits des citoyens haïtiens de la région de Santiago de los Caballeros, qui auraient été déportés, sans que les autorités dominicaines ne leur donne le temps de s’identifier. Des déclarations qui lui ont valu un démenti officiel de la part du Lieutenant-Général Rubén Darío Paulino Sem, Ministre de la Défense.

Sans établir un lien formel entre son limogeage, ses actions et prises de positions controversées, l’administration Moise-Lafontant vient de rappeler en Haïti Idalbert Pierre-Jean. S’il est remplacé provisoirement par Yousemine Myrthil, l’homme qui devait fournir des documents en règles aux haïtiens en République Dominicaine pourrait être nommé prochainement comme ambassadeur d’Haïti en Espagne.

Loop News  Created :  August 2017 

Comments are closed.