[responsive_slider]

Céant recommande une trêve politique

Le Premier ministre haitien, Jean-Henry Céant, préconise une trêve politique à l’occasion des fêtes de fin d’année. La démarche du chef de la Villa d’Acceuil est diamétralement opposée à celle des leaders de l’opposition radicale qui ont lancé hier une nouvelle série de manifestations de rues.

« J’en appelle au patriotisme de tous, pour nous dépasser, de manière à offrir à la population au climat d’accalmie pour lui permettre d’approcher ces fêtes avec plus de sérénité et d’espérance », a dit M. Céant.

Pour lui « il devient impératif de mettre une sourdine à nos passions individuelles, à nos sensibilités spécifiques, pour nous atteler à cet exercice de développement on ne peut plus salutaire pour la rénovation et la protection du cadre d’évolution de nos villes ».

Pour justifier cette détente ou trêve M. Céant argue que « nos divergences, quelles que puissent être leurs motivations et leur légitimité, ont au fond très peu de poids face à la dure réalité de notre désarroi collectif ». Nos divergences ont peu de poids face au péril commun de notre population aux abois, de nos villes qui se meurent, de notre peuple qui dérive trop loin de ses aspirations légitimes et de sa vocation historique.

Un à ppel à la trêve avait été également lancé par le président de la chambre des députés, Gary Bodeau, afin de favoriser les activités commerciales des classes moyennes er couches vulnérables de la population.

Des dirigeants d’une cinquantaine de partis politiques proches du gouvernement avaient eux aussi appelé à une trêve politique.

Métropole Haiti.,    http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=32330

No comments yet.

Leave a Reply