[responsive_slider]

Le CEP est prêt dixit Carlos Hercule

Le vice président du Conseil Electoral Provisoire (CEP), Carlos Hercule, affirme que son organisme est prêt puisqu’il a rempli ses obligations en vue des échéances électorales d’octobre 2019. Il fait référence à l’élaboration du budget Electoral inscrit dans la loi de finance 2018-2019 et au projet de loi électorale soumis aux législateurs.

Interrogé sur les difficultés de l’Office National d’Identification (ONI) à produire les Cartes d’Identification Nationale (CIN), M. Hercule a fait valoir que les autorités sont toujours dans le délai. Il prévient que les listes électorales doivent être fermées 90 jours avant le scrutin soit en juillet 2019.

Les autorités électorales et gouvernementales misent sur un financement national des élections. Les opérations électorales seront financées à partir des ressources allouées dans le budget. Toutefois M. Hercule soutient que des partenaires d’Haiti pourront apporter des ressources supplémentaires pour la tenue de ces joutes.

Le montant reste dans la fourchette 45 à 70 000 dollars américains, a dit M. Hercule faisant valoir que le format adopté influencerait sur l’enveloppe financière. Les autorités doivent indiquer si le vote électronique sera en vigueur lors de ces joutes.

Par ailleurs le vice président du CEP a assuré que le problème du mandat d’un tiers des sénateurs sera définitivement résolu lors des élections législatives de 2022. Il s’est toutefois gardé de se prononcer expliquant qu’il revient aux autorités politiques de traiter ce dossier.

Métropole Haïti

No comments yet.

Leave a Reply