Le Moringa : la plante aux mille vertus

moringa

Depuis un certain temps, le moringa est présenté dans le paysage médiatique haïtien (surtout sur les réseaux sociaux) comme la plante aux mille vertus. Cet arbre que nombre d’entre nous considéraient comme un simple « pyebwa » durant notre enfance a subitement gagné en importance et est devenu « l’arbre de vie ». De quoi se douter de la véracité des bontés attribuées au moringa ! Et pourtant… les bienfaits et les avantages que procure le moringa ne sont plus à prouver. Un article ne pouvant contenir les 1000 vertus (au sens propre) du moringa, nous allons nous attarder sur ses valeurs nutritives.

D’abord, le moringa et Haïti
Selon une recherche du ministère de l’Agriculture, des Ressources Naturelles et du Développement Rural (MARNDR) en partenariat avec la Banque de la République d’Haïti (BRH) et le Rezo Moringa Doliv Ayiti dénommée Analyse des Potentialités de l’Exploitation du Moringa en Haïti, le moringa est une plante bien connue à travers Haïti, ce, depuis plus d’un siècle. Après les interventions d’institutions internationales au cours des années 90 pour encourager sa production, plus rien n’était fait. Le regain d’intérêt pour la culture du moringa qu’on constate depuis peu est le produit de la campagne de promotion lancée en 2013 dans le cadre du Programme National de culture et d’utilisation du Moringa oleifera avec l’appui de la Commission Nationale de Lutte contre la Faim et la Malnutrition (COLFAM) en coordination avec le MARNDR, le MSPP et le MDE, ainsi que la collaboration des autorités départementales.
La plante elle-même…
De son vrai nom « Moringa Oleifera »,  le Moringa, originaire de l’Inde et du Sri Lanka, est une plante à croissance rapide et persistante. Cultivés à partir de graines, les arbres développent une profonde racine pivotante robuste avec un système à large diffusion composée d’épaisses racines latérales tubéreuses. Le moringa peut se trouver dans des régions arides tout comme on le retrouve dans les zones tropicales et semi-tropicales. Pourquoi ? Parce que ses racines tubéreuses lui confèrent la capacité de se passer d’eau pendant plusieurs mois.
Et maintenant ses valeurs nutritionnelles
Les valeurs nutritionnelles attribuées au moringa sont énormes, tout comme celles qui lui sont reconnues dans des domaines aussi divers que l’alimentation animale, la protection des sols, la fertilisation des cultures, le traitement des maladies humaines, l’industrie, entre autres. Chacune des parties de la plante a ses propriétés spécifiques et est susceptible de valorisation. Les feuilles du moringa oleifera sont d’une valeur nutritive extrêmement importante pour les personnes de tous les âges. Pour les enfants de 1 à 3 ans, une consommation de 100 0g de feuilles fraîches procure à peu près 50 % des besoins journaliers en calcium, fer, protéines et un tiers des besoins en potassium. Elles contiennent une très grande concentration de vitamines A et C, un complexe de vitamine B, du fer, du calcium, du cuivre, des protéines, du zinc, du sélénium, des acides aminés (soit 10 des 20 acides aminés essentiels à l’être humain). Pour les femmes en état de grossesse ou allaitantes, les feuilles de moringa peuvent aider à maintenir en santé le fœtus ou le nourrisson. Les propriétés antioxydantes des feuilles de moringa ralentissent le vieillissement des cellules. La grande teneur en fer, protéine, cuivre, en diverses vitamines et acides aminés essentiels des feuilles du moringa en fait un complément nutritionnel inégalé dans l’alimentation des enfants malnutris.
Les graines du moringa fournissent une huile supérieure qui se rapproche de l’huile d’olive. En effet, cette huile est d’une très grande qualité gustative, fluide et ne rancit pas. Elle contient environ 13 % d’acides gras saturés et 82 % d’acides gras insaturés. Comparativement aux huiles végétales classiques qui contiennent généralement de l’acide oléique (Oméga 9) à 40 %, l’huile de moringa, elle, en contient 70 %. Enfin, la fleur de moringa, quant à elle, est très riche en protéines et en minéraux.
Ce petit tableau vous donne un indice sur la comparaison entre les valeurs nutritionnelles du moringa et celles contenues dans d’autres plantes
Éléments nutritifs (unité)     Moringa     Autres plantes
Vitamine A (mg)     1130     Carotte : 315
Vitamine C (mg)     220     Orange : 30
Calcium (mg)     440     Le lait de vache : 120
Potassium (mg)     250     Banane : 88
Protéines (mg)     6700     Le lait de vache : 3 200
Source: http://www.monografias.com/trabajos88/desarrollo-del-morango/desarrollo-del-morango.shtml
Maintenant vous le savez, consommez du moringa et améliorez votre santé !

source nouvelliste

Comments are closed.