Le PHTK et alliés ont le contrôle de la 50e législature

Gimg27488

Le clan PHTK et alliés sont au top de leur forme au Parlement. Ils ont le contrôle de la 50e législature. Selon les résultats préliminaires du second tour du tiers du Sénat publiés, vendredi après-midi, par le Conseil électoral, sur les huit postes à pourvoir, les tèt kale et alliés en ont raflé sept…

Un Parlement acquis à la cause de Jovenel Moïse. La majorité au Sénat et à la Chambre des députés. L’opposition parlementaire ne peut pratiquement rien contre le président élu. Avec les résultats préliminaires du second tour du tiers du Sénat, PHTK et ses alliés ont le contrôle de la situation à un point tel que même des éventuels changements après la période de contestation, s’il y en aura, ne pourraient pas renverser la vapeur.

Selon ces résultats préliminaires, dans le département du Nord, le candidat du PHTK, Jean Marie Ralph Féthière, remporte le scrutin avec 77 217 votes soit 56.34% aux dépens du candidat de Pitit Dessalines, Théodore Saintilus qui obtient 56 899 votes soit 41.52%.

Dans le département du Nord-Ouest, le candidat du PHTK Kedlaire Augustin remporte les élections avec 51 449 votes, soit 65.50% contre le candidat du MOSANOH, François Lucas Sainvil, 26 352 votes, soit 32.28%.

Dans les Nippes, Denis Cadeau de Bouclier est le sénateur de ce département avec 38 391 votes, soit 59.45%. En obtenant 25 471 votes, soit 39.44 %, Louberson Vilson, le candidat de Fanmi Lavalas, a perdu les élections en attendant la période de contestation si ce dernier décide de contester les résultats.

Dans le département du Centre où les élections du 29 janvier ont été très mouvementées avec des tirs sporadiques et des bombes lacrymogènes lancées contre un centre de vote, seulement une quatre vingt dix sept de votes séparent les deux candidats. Le candidat du PHTK Rony Célestin, député en fonction, gagne la compétition électorale avec 52 710 votes, soit 49.59% sur son collègue de la KID, Abel Descollines, député en fonction lui aussi qui a obtenu 52 613 votes, soit 49.50%.

Dans le département de la Grand’Anse, Andris Riché de l’OPL perd le scrutin avec 37 493 votes, soit 45.92%. Jean Rigaud Bélizaire, candidat sous la bannière du Consortium et proche de PHTK, remporte les élections avec 43 128 votes, soit 52.83%

Pour le département de l’Artibonite, le candidat de AAA, Gracia Delva, député en fonction ami de Michel Martelly et proche de PHTK, remporte le scrutin avec 87 959 votes, soit 53.85%. Marc Antoine Aldorphe de Bouclier obtient 70 354 votes, soit 43.07%.

Le candidat du PHTK Pierre François Sildor s’impose dans le département du Sud en obtenant 72 919 votes, soit 57.77% aux dépens de Fritz Carlos Lebon de Fanmi Lavalas qui a obtenu 51 325 votes, soit40.66%.

Enfin, l’Ouest, le seul département où le PHTK a été battu.  Pierre Paul Patrice Dumont du RPH remporte les élections avec 149 918 votes, soit 57.40% contre Fednel Monchéry, 104 825 votes, soit 40.13%.

Il faut rappeler que dans le Sud-Est Joseph Lambert de KONA, allié indéfectible de PHTK, avait remporté les élections dès le premier tour avec 44 131 votes, soit 53,78 %. Dans le département du Nord-Est, Wanique Pierre de PHTK lui aussi avait remporté le scrutin avec 41 068 votes, soit 58,58%. Les deux élus siègent actuellement au Sénat.

Aucun des anciens senateurs de la 49e législature n’a été réélu.

En attendant l’arrivée des huit nouveaux sénateurs issus des élections du tiers du Sénat,  le grand Corps fonctionne actuellement avec 21 sénateurs. Il aura 29 sur 30 à la fin du mois de février. Puisque Guy Philippe, le sénateur élu de la Grand’Anse, a été arrêté puis transféré aux Etats-Unis le 5 janvier dernier.

Robenson Geffrard, Le Nouvelliste Haiti

No comments yet.

Leave a Reply