[responsive_slider]

Le président de l’ADIH recommande à Jovenel Moïse de prendre une décision

Danio Darius, Photo Le Nouvelliste

Déjà cinq jours depuis que les activités sont complètement paralysées dans la région métropolitaine et dans la plupart des villes de province. Le président de l’Association des industries d’Haïti estime que le chef de l’Etat ne peut plus continuer à faire comme si de rien n’était. Selon Georges Sassine, qui se base sur ses expériences en tant gestionnaire d’entreprises, Jovenel Moïse doit prendre une décision.

« En tant que manager qui a l’habitude de diriger des entreprises, je sais que quand ca ne marche pas on doit prendre une décision », a déclaré Georges Sassine lundi sur Magik 9. Le président de l’ADIH a évoqué un ensemble de décisions parmi lesquelles celle celui de céder la gestion de l’entreprise à quelqu’un qui maitrise mieux le domaine. On peut aller demander des prêts à la banque ou de modifier son système de production ou encore de céder l’entreprise à quelqu’un qui connait mieux le secteur. L’essentiel, selon Georges Sassine, c’est de prendre une décision. « On ne peut pas rester les bras croisés sans rien dire ni rien faire », a dit l’homme d’affaires ajoutant que c’est encore beaucoup plus obligatoire dans le cas d’un pays avec près de douze millions d’habitants sous la responsabilité du chef de l’Etat.

Vendredi, le chef de l’Etat avait annoncé une rencontre avec les importateurs de riz en vue d’agir sur le prix de ce produit de première nécessité. Georges Sassine attend mieux que ca. « Même si on fait débarquer deux millions de tonnes de riz dans le pays demain matin, cela ne va rien résoudre », affirme le patron de l’ADIH. On va en consommer pendant deux jours, et après?, s’interroge-t-il.

La situation qui prévaut dans le pays depuis le 6 février n’est pas sans conséquences sur le secteur de la sous-traitance qui n’arrive pas à fonctionner normalement. En termes de salaires, ce sont 23 400 000 qui ne vont pas entrer dans la poche des ouvriers pour ces cinq jours, calcule Georges Sassines qui a aussi mis l’accent sur les conséquences de cette situation sur d’autres secteurs de production dans le pays. Georges Sassine prévoit que les conséquences de ces événements seront « terribles » pour le secteur de la sous-traitance.

Le Nouvelliste, Haiti….Texte de Danio Darius.    https://www.lenouvelliste.com/public/index.php/article/198096/le-president-de-ladih-recommande-a-jovenel-moise-de-prendre-une-decision

No comments yet.

Leave a Reply