[responsive_slider]

Les partis recommandent la formation d’un Cep provisoire

img23486

Mercredi, 5 février 2014 07:08

Les partis politiques ont convenu d’envisager un replâtrage au sein de l’organisme électoral. Le cardinal désigné Chibly Langlois a indiqué que les dirigeants politiques recommandent la transformation du Collège Transitoire du Conseil Electoral Permanent (CTCEP) en Conseil Electoral Provisoire (CEP).

Ce nouvel organisme devra organiser les élections pour 2/3 du Sénat, la chambre des députés et les collectivités locales. Dans le cadre de cette nouvelle stratégie les pouvoirs Exécutif, Législatif et Judiciaire qui avaient désigné des représentants disposeront d’un délai de 15 jours pour confirmer les personnes déjà en poste. Les experts devront identifier la méthode pour transformer le CTCEP en CEP.

Les partis politiques ont également proposé la création d’une commission de garantie électorale qui devra veiller à la bonne gestion du processus électoral. Ces nouvelles dispositions seront intégrées dans la loi électorale 2013 qui sera amendée.

Ce consensus sur le Conseil Electoral Provisoire est un pas important dans le cadre du dialogue inter haïtien, s’est réjoui le président de la conférence épiscopale. Durant la 7 eme journée de discussion les dirigeants des partis politiques ont également émis le vœu que la constitution de 1987 soit à nouveau amendée. Une commission multipartite d’experts sera constituée afin de plancher sur des recommandations d’amendement de la constitution.

Le cardinal Langlois affiche désormais son optimisme. Il y plusieurs consensus qui constituent des pas importants dans le cadre d’un rapprochement entre les partis politiques et les institutions, a fait valoir, le prélat.

LLM / radio Métropole Haïti
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=23486

No comments yet.

Leave a Reply