[responsive_slider]

Moïse favorable à un procès Pétrocaribe

President Jovenel Moise, Haiti

Le président haïtien, Jovenel Moïse est favorable à un procès sur le dossier Pétrocaribe. C’est la première fois que M. Moïse affiche sa volonté de faire la lumière sur plus de 3.8 milliards de dollars mobilisés dans le cadre de l’accord sur les prêts liés à l’achat des produits pétroliers vénézuéliens.

La déclaration du président Moïse a été chaudement applaudie par les représentants de la société civile présents lors de la cérémonie de présentation du nouveau Premier Ministre, Jean Henry Céant.

Le dossier Pétrocaribe constitue l’un des points de désaccords entre le gouvernement et l’opposition.

Toutefois le président Moïse a réaffirmé son opposition à la saisine d’instance politique dans le cadre de l’enquête. Il soutient que le tribunal suprême administratif, la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSCCA), est l’organe compétent pour réaliser l’investigation sur la gestion de ces fonds .

Le dossier est important. La population doit savoir comment les ressources de pétrocaribe ont été dépensées, a dit M. Moïse mettant toutefois en garde contre toute instrumentalisation du dossier. Il faut éviter toute fuite en avant, dit-il faisant valoir qu’il faut retrouver les vrais auteurs des gabegies.

M. Moïse juge nécessaire une enquête plus vaste sur la gestion des ressources publiques au cours des 10 dernières années. Les surfaturations, concussions, trafics d’influence, trafics d’intérêt doivent être identifiés dans le cadre d’une investigation impartiale selon les prescrits légaux.

Il presse le Premier Ministre nommé sur la nécessité pour que les enquêteurs oeuvrent dans la sérénité. M. Moïse justifie sa position par la nécessité d’empêcher des diffamations qui détruiront la réputation de certains anciens grands commis de l’état.

Metropole Haiti.

No comments yet.

Leave a Reply