Moïse signe des accords de coopération évalués à 97 millions de dollars avec le Venezuela

Maduro Vene

Le président de la République Jovenel Moïse, accompagné du ministre des Affaires étrangères, Antonio Rodrigue, a été reçu par le président vénézuélien Nicolas Maduro à Caracas, ce lundi. Les deux homologues ont signé des accords de coopération liant les 2 pays amis.

Jovenel Moïse a été reçu à Caracas ce lundi par le président vénézuélien Nicolas Maduro. À de son retour à Port-au-Prince en début de soirée, le chef de l’État a fourni des détails de sa courte visite au pays de Bolivar à l’issue de laquelle des accords de coopération ont été signés dans les domaines de l’agriculture, des infrastructures et de l’énergie. Ces accords avoisinent une valeur de 97 millions de dollars. Au cours de ce point de presse, donné au salon diplomatique de l’aéroport Toussaint Louverture, le locataire du Palais national a placé sa démarche dans le cadre de réflexions entamées depuis février 2017 sur les différents accords passés entre Haïti et d’autres pays.

À cet effet, explique-t-il, nous nous nous sommes intéressés à l’accord signé le 12 juin 2012 sous l’administration Martelly avec le président Chavez pour le Venezuela. « Cette coopération comprenait les volets éducation, santé, agriculture, tourisme et infrastructure. Les termes de cet accord ne nous permettaient pas de nous orienter vers la direction spécifique que je veux donner à mon quinquennat. J’ai apporté une petite correction à cet accord et cette correction est une grande innovation. Nous venons de signer un accord qui nous permettra de dépenser 82 millions de dollars sur un 1 an dans les 3 secteurs clés, à savoir les infrastructures agricoles, l’énergie et les infrastructures routières. À l’issue des 12 mois, soit en novembre 2018, les gouvernements des deux pays vont se réunir pour évaluer les travaux afin de savoir s’ils respectent les normes et les termes de l’accord. Si tout est ok, l’accord sera reconduit pour une nouvelle année », indique-t-il, rappelant que lors de la campagne électorale il avait promis de continuer, de corriger et d’innover.

Plus loin, l’élu du PHTK indique qu’un second accord a été paraphé avec Maduro. Celui-ci, souligne-t-il, est un accord d’essai qui devra permettre à Haïti de rembourser les Fonds PetroCaribe avec des produits locaux. « Cet accord est effectif immédiatement. Dès décembre, Haiti aura la possibilité d’envoyer vendre au Venezuela des produits comme la farine, les pâtes alimentaires, les haricots, le riz et le café. Ce deuxième accord équivaut à 15 millions de dollars sur 1 an. S’il arrive que ces produits soient déjà écoulés au Venezuela avant 1 an, il y aura une possibilité de rencontrer le président Maduro afin de déterminer si l’on peut augmenter cette enveloppe », a-t-il expliqué.

Jovenel Moïse indique que les fonds de la coopération entre les deux pays sont déjà disponibles en Haïti et sont placés dans un fond fidéicommis à la Banque nationale de crédit (BNC). « Cet argent sera dépensé dans la construction de barrages agricoles, de micro barrage d’irrigation en terres battues, mais aussi dans les systèmes d’électrification et des infrastructures routières », détaille-t-il.

Le Nouvelliste Haiti

Comments are closed.