Petit-Goâve aura son carnaval en août

lenational_217

Le carnaval « dous makòs » à Petit-Goâve n’aura pas lieu en février. Selon ce qu’a fait savoir Jean S. Limongy, maire principal de cette commune, le carnaval de Petit-Goâve se tiendra de préférence au mois d’août, à l’occasion de la fête patronale de la commune.

Selon Jean Samson Limongy, la décision d’organiser le carnaval de Petit-Goâve au mois d’août est plutôt stratégique. « Quand on organise un carnaval, il doit être rentable pour la commune. Mais quand il y a carnaval partout dans le pays dans une même période, qu’est-ce que cela peut apporter en termes de profits à une commune ? », a laissé entendre M. Limongy dans un entretien téléphonique accordé au journal, le mardi 17 janvier 2017.

Le maire principal de Petit-Goâve explique que la commune qu’il dirige attire des touristes surtout au cours de la période de la fête patronale de la ville, la Notre-Dame. Cela dit, en organisant un carnaval à cette période, beaucoup plus d’étrangers y participeront et cela sera, croit le maire, très bénéfique pour Petit-Goâve. « Nous aurons donc l’opportunité de générer des revenus dans la commune avec ce carnaval », rassure M. Limongy.

Ce carnaval spécial sera donc l’occasion, dit le maire, de valoriser les multiples talents de Petit- Goâve. En outre, garantit le premier citoyen de cette ville, le carnaval de Petit-Goâve sera riche en couleurs. Jean S. Limongy, selon les informations communiquées au journal, envisage même de publier un arrêté communal fixant le carnaval de Petit-Goâve chaque premier week-end du mois d’août.

À en croire M. Limongy, la décision d’organiser le carnaval de Petit- Goâve dans une période ne s’y rapportant pas, n’est pas sortie de nulle part. « Même en République dominicaine, presque chaque ville a son carnaval qui s’organise chacun en sa propre date », justifie le maire principal de la cité soulouquoise. Toutefois, a fait savoir Jean S. Limongy, la mairie ne laissera pas passer la période carnavalesque sans créer un peu d’ambiance dans la ville.

En effet, pour les trois jours gras, M. Limongy promet d’organiser des activités dans les rues de Petit-Goâve avec les écoliers de la ville. « Nous travaillons là-dessus au niveau de la mairie. Nous allons rentrer en contact avec les responsables des écoles de la ville en vue d’une meilleure planification de cette activité », a informé Jean S. Limongy, joint au téléphone le mardi 17 janvier 2017.

Des chorégraphies seront présentées dans l’après-midi à travers des défilés dans certaines rues de la ville pendant les trois jours gras. Ce sera donc, affirme le maire, une sorte de carnaval des écoliers. Toutefois, des bandes à pied seront toujours autorisées à sortir en début de soirée pour satisfaire leur public.

 Ritzamarum Zétrenne,  rzetrenne@lenational.ht

http://www.lenational.org/petit-goave-aura-carnaval-aout/

No comments yet.

Leave a Reply