Trois Micky dans un Carnaval alors que Brothers Possee en est exclu; bonjour la dictature `, Me Samuel Madistin.

Gimg23693 (1)

Avec l`éloquence, le verbe, le style mais surtout du bruit parfois (en élevant la voix pour étouffer l`adversaire, reconnait il), l`ancien député de l`Estère et ex sénateur du département de l`Artibonite se sentait, samedi dernier, dans son jardin (Gonaïves) à l`occasion de ce premier Ranmase organisé dans la Cité de l`Indépendance pour la délocalisation du Carnaval National (le mot est de l`ancien sénateur Youri Latortue), pour attaquer son ami Latortue qui jouait le rôle  de défenseur du pouvoir en sa qualité de conseiller du chef de l`État, assisté de l`agent Exécutif intérimaire de la Commune, Steven St Fleur et de l`ancien directeur général du ministère des Sports Pierre Poitvien, aujourd`hui Chief Manager de l`hôtel Amiral Kilick (un petit bijou au cœur des Gonaïves), propriété de l`ancien officier des FAD`H, Youri Latortue.

Le débat était lancé sur les retombées éventuelles de cette grande fête de réjouissance populaire sur la ville et le département en général. Le “maire“ St Fleur était assez honnête pour reconnaître que le gros de ce qui est fait dans la ville, en matière de construction de stands venait de la capitale mais qu`il avait quand même la fierté de constater que tous les rois et les reines étaient de la région. Youri Latortue a raconté lui-même que lorsque que pour la première fois, l`idée de confier l`organisation du Carnaval  aux Gonaïves était lancée, beaucoup de gens s`étaient élevés pour dire qu`est-ce qu`on viendrait faire dans une ville de poussière et de moustiques. Aujourd’hui, avance t-il, force est de constater que le carnaval a “boosté“ les choses au point où des kilomètres additionnels de rue ont été asphaltés (en plus de ceux construits sous l`Administration du président Préval, avoue t-il) et une campagne de fumigation est en cours dans la vie avec les eaux stagnantes (la ville ne se situe pas à un niveau très élevé par rapport à la mer; donc l`évacuation des eaux des canaux n`est pas toujours facile); l`ancien sénateur de la République  a aussi fait l`éloge des sites touristiques de la ville (Source Chaudes, le triangle des Lakou qui est une merveille vue d`en haut) et se félicite de la construction de 200 nouvelles chambre d`hôtels. Me Samuel Madistin, toujours à l`affût pour exploiter les moindres failles s`est dit étonné d`entendre que les villes doivent espérer que l`organisation du carnaval leur soit confiée pour entrevoir le développement et disposer d`un minimum de services. De plus, s`interroge t-il, comment va-t-on faire pour remplir les 200 chambres d`hôtels après le Carnaval. “Regardez ce qui se passe au Cap haïtien, la ville a organisé le carnaval l`année dernière et cette année, les deux ténors de la musique dans le Nord (Tropicana et Septen) ne peuvent même pas participer au défilé ni amuser le public dans leur ville“, s`est emporté l`ancien parlementaire qui refuse qu`on lui parle de retombées positives pour la région. Pierre Poitvien s`est évertué  à expliquer qu`une fois la visibilité de la ville aura été faite et que les opérateurs d`hôtels qu`il est lui-même, de concert avec les autorités, chercheraient  à ne pas perdre le momentum pour organiser de manière régulière des activités à caractère touristique et culturel qui maintiendrait la ville et la région sous les feux des projecteurs. Un jeune de la ville (Marc Antoine Honorat) de “Idée Verte“ s`est félicité de l`organisation du Carnaval dans sa ville en même temps qu`il a déploré les montagnes d`immondices observées à chaque coin de rue, notamment aux abords de la place d`Armes qui aurait du être un lieu touristique   en ce moment où des yeux sont braqués sur la Cité. Le maire a répondu qu`il y a une manipulation politique derrière tout cela; en ce sens qu`on peut enlever des tonnes de fatras au soir et le lendemain au matin, les détritus sont encore plus nombreux au même endroit. Samuel Madistin, encore lui, a répliqué en disant qu`on doit retirer un ou deux des 3 Micky (les enfants du président Martelly) dans le parcours du Carnaval et prendre cet argent pour nettoyer la ville. “Le peuple en a assez des Micky, on nous étouffe avec trois fils du président dans un défilé du carnaval alors que Brother`s Possee avec la meringue la plus populaire ne peut pas y prendre part. Le sénateur Latortue nous parlait du symbolisme des trois Lakou dans la commune mais, il ne peut pas nous expliquer pourquoi aucun des groupes Racine comme Rasi`n Mapou ou RAM n`est pas dans le défilé; la vérité, dit Me Madistin, c`est que les agents exécutifs intérimaires ne sont que des caisses de résonance du palais national et que c`est le président Martelly qui décide de tout“. L`ensemble du panel était d`accord qu`un grand mapou était parti en fin de semaine dernière (l`ambassadeur Guy Alexandre) et ils ont tous salué son départ estimant que c`est une perte immense pour le pays. Le panel encore était unanime à reconnaître que l`initiative du ministère de l`Agriculture d`organiser une foire pour les produits locaux dans la ville à l`occasion du carnaval était très bonne, surtout qu`elle vise à corriger  une pénurie observée et aux Cayes, il y a deux ans et au Cap, l`année dernière.  Le professeur Wesner Emmanuel, de passage dans sa ville natale, en a profité pour passer au studio de Radio Harmonie où l`émission était diffusée pour parler des richesses (inexploitées) de sa ville et inviter le monde à venir visiter ce département qui constitue, malgré les carences de toute sorte, un véritable grenier national en matière agricole.

Radio Caraïbes en profite pour remercier les trois médias  des Gonaïves qui se sont associés  pour permettre la réalisation de ce Ranmase historique dans la ville (Radiotele Harmonie, Radio Étincelle et Radiotele Top) et l`ensemble de ceux qui l`ont relayé dans la ville, dans le département, dans le pays et dans la diaspora haïtienne. La ville de Jérémie, dans la Grand`Anse sera peut-être la prochaine destination de Ranmase dans le pays après New York le 29 Mars et bien avant Paris (France) en Mai prochain.

Caraibes Haiti.///////http://www.radiotelevisioncaraibes.com/ranmasse/trois_micky_dans_un_carnaval_alors_que_brothers_possee_en_est_ex.html

Comments are closed.