Haïti-Crise : Jovenel Moïse reconnaît avoir engagé une firme privée étrangère pour « évaluer » sa sécurité

P-au-P, 15 oct. 2019 [AlterPresse] — Le président Jovenel Moïse a déclaré avoir engagé une firme privée étrangère pour « évaluer » son système de sécurité.

« Comme cela a existé sous de précédentes administrations (Jean-Bertrand Aristide, René Garcia Préval, Joseph Michel Martelly…), des membres d’une firme étrangère sont aujourd’hui présents pour évaluer le système de sécurité, mis en place autour du président », a fait savoir Jovenel Moïse, qui répondait à une question d’un journaliste, lors du discours-conférence de presse, ce mardi 15 octobre 2019, au palais national, auquel a assisté l’agence en ligne AlterPresse.

La réponse de Jovenel Moïse vient confirmer les informations, circulant depuis la semaine dernière et faisant état de la présence de ressortissants étrangers, engagés dans le système de sécurité de Jovenel Moïse.

Dans l’opinion publique, enHaïti, la question est de savoir sur quelles bases, à partir de quel contrat, à partir de quel budget public et pour quel montant la firme étrangère, dont le nom n’est pas encore mentionné, est en train d’assurer un processus d’ « évaluation » du système de sécurité actuelle de Jovenel Moïse. [rc apr 15/10/2019 13:30]

https://www.alterpresse.org/spip.php?article24847#.XaedLEZKjIU

Comments are closed.