Les précisions de Kanye West sur l’affaire de l’île que lui aurait donnée le président Jovenel Moïse

Après avoir déclaré que le président haïtien lui a offert une île  afin de la développer avec la construction d’une ville moderne, le populaire rappeur américain a apporté des précisions sur cette déclaration qui a fait beaucoup de remous en Haïti. Kanye West a précisé mardi sur son compte Twiter qu’il s’était engagé avec le gouvernement haïtien pour faire des investissements dans le pays via la construction d’une ville moderne…

« Juste pour être clair: nous nous sommes engagés avec le gouvernement d’Haïti pour faire un investissement transformationnel dans la création d’emplois, le développement, aider à soutenir les agriculteurs et les pêcheurs locaux et pour construire une nouvelle ‘’ville du futur’’ dans un très beau pays », a écrit sur son compte Twitter le célèbre et riche rappeur américain.

La vidéo dans laquelle Kanye West avait affirmé que le président haïtien lui a offert toute une île dans le but de la développer avec la construction d’une ville moderne a suscité beaucoup de réactions et de questionnements en Haïti, notamment sur les réseaux sociaux.

Dans une interview accordée au journal Le Nouvelliste le même jour, le Premier ministre Joseph Jouthe avait déclaré : « Nous sommes un pays souverain. Le pays n’appartient pas au président de la République. Le président n’est pas au-dessus des lois de la République et ne peut pas céder une île à un particulier. »

Le chef du gouvernement avait cependant souligné que la super star mondiale pouvait avoir un projet de développement pour l’île de la Tortue. « Il peut toujours y avoir un contrat de concession avec quelle que soit la compagnie qui voudrait faire des projets de développement dans le pays », avait indiqué M. Jouthe. « Misye te vini, l ap chache kote pou yo fè biznis… », ajoutait-il, faisant référence à la visite de Kanye West dans le pays le 25 septembre dernier.

https://lenouvelliste.com/article/222548/les-precisions-de-kanye-west-sur-laffaire-de-lile-que-lui-aurait-donnee-le-president-jovenel-moise

Robenson Geffrard
Comments are closed.