Le Palais national condamne l’agression perpétrée contre le journaliste Rodrigue Lalane

Le Palais national condamne l’agression perpétrée contre le journaliste Rodrigue Lalane
Le Palais national via son secrétariat général déplore et condamne les actes de brutalité dont a été l’objet le journaliste senior de Radio Télé Kiskeya mardi lors du lancement officiel de la rentrée deslasses.
Le Palais national via son secrétariat général déplore et condamne les actes de brutalité dont a été l’objet le journaliste senior de Radio Télé Kiskeya mardi lors du lancement officiel de la rentrée des classes.

Une note en date du premier octobre 2013 émanant du Bureau de communication de la présidence confirme que l’acte barbare a été perpétré par un agent de la sécurité présidentielle. Toutefois, le nom de l’agresseur de notre confrère n’a pas été précisé.

Le forfait s’est produit suite à une question de Rodrigue Lalane adressée au président Martelly à l’école nationale de la République des Etats-Unis sise à Bois-Patate, Canapé-vert.

« La Coordination de la Sécurité présidentielle, informée de l’incident, a été invitée à prendre toutes les dispositions pour que le concerné soit sanctionné », lit-on dans cette note.

« Tout en réaffirmant sa profonde conviction dans le respect des libertés individuelles et de la personne humaine, le Secrétariat Général de la Présidence renouvelle l’engagement du Président de la République, Michel Joseph Martelly, à maintenir le pays sur les rails de l’état de droit et de la démocratie », conclut le communiqué.

No comments yet.

Leave a Reply