[responsive_slider]

Riché regrette la décadence rapide du Sénat.

Ex Sénateur Riché, Photo Le Nouvelliste.

L’ex président du Sénat, Andrice Riché, est attristé par les récentes révélations relatives à une mauvaise gestion des ressources financières au Grand Corps. C’est étonnant, c’est une décadence rapide, dit-il estimant qu’il pourrait faire des remontrances à ses collègues s’il avait conservé son siège.

Surpris d’entendre les montants énormes en question, M. Riché critique la réaction des leaders du Sénat qui ont annoncé la révocation de fonctionnaires dans le cadre des réformes.

Il a laissé entendre qu’avec son salaire et les frais il apportait une assistance financière à de nombreux citoyens de la Grand Anse pendant les fêtes patronales. Nous sommes dans une situation de crise généralisée, constate M. Riché appelant les législateurs à assumer pleinement leurs responsabilités.

De plus il appelle les dirigeants politiques à une prise de conscience afin de rassembler les énergies pour trouver une solution à la crise. Pour lui les élites doivent défendre les intérêts supérieurs de la nation. Tous les haïtiens doivent prendre conscience du blocage et tenir compte de la réalité socio politique actuelle, insiste t-il.

M. Riché déplore le comportement de ceux qui ont incendié plusieurs dizaines d’entreprise lors des émeutes des 6 et 7 juillet 2018. C’est de la criminalité , on ne peut pas construire en détruisant d’une manière permanente, dit-il plaidant pour une réforme.

Interrogé sur l’impossibilité pour les anciens grands commis de l’état d’obtenir leurs certificats de décharge, M. Riché a révélé que la majorité d’entre eux n’ont pas engagé le processus administratif légal permettant d’obtenir un rapport favorable de la Cour Supérieure des comptes et du Contentieux Administratif (CSCCA). Je n’ai eu que deux ministres qui avaient obtenu un rapport de la Cour des Comptes, a dit M. Riché faisant référence à sa période de gestion du Sénat. Les sénateurs ne peuvent empêcher la délivrance d’un certificat de décharge, il est très facile d’obtenir le certificat rétorque t-il.

Extrait du Journal ( Radio Métropole Haiti)

No comments yet.

Leave a Reply